Réparer les courroies des presses à balles rondes
Fenaison


Les agriculteurs possédant leur propre presse à balles rondes ainsi que les entrepreneurs connaissent le défi d’éviter au mieux les pannes ou les dysfonctionnements au cours des opérations. L’utilisation souvent intensive des presses pendant la saison soumet surtout les courroies des presses à bandes à une charge permanente.

Dans l’article suivant, nous vous présentons en détail les différents raccordements mécaniques courants ainsi que le collage des courroies et des parties endommagées.

La cause de l’usure

Les presses à balles rondes comptent parmi les machines les plus importantes dans la gestion de la fenaison et production laitière, pour la récolte de foin, de paille et d’ensilage. À l’intérieur d’une presse à chambre variable se trouve un système de courroies qui ramassent la culture moissonnée, la font tourner et la transforment finalement en une balle ronde. Ce processus d’enroulement entraîne une forte contrainte mécanique permanente sur les courroies. Au fil du temps, les courroies sont étirées, la pression exercée étant plus faible qu'à l’état neuf. Il est donc recommandé de remplacer les courroies toutes les 10 000 balles environ.

Les courroies peuvent s’user pour différentes raisons :

  • Usure au cours du temps
  • Contrainte mécanique
  • Trous par des pierres et des corps étrangers
  • Dégradation des raccords en raison de l’usure
  • Perte du pouvoir adhésif en raison d’une surcharge mécanique

Types de courroies et de raccords

Les courroies pour balles rondes sont proposées soit sous forme de courroies sans fin, soit au mètre (pour le montage avec des raccords). Le type de courroie utilisé dans la presse à balles rondes dépend du type de machine.

Les courroies sans fin sont vulcanisées et sont fabriquées sur mesure pour l’application concernée. Le remplacement des courroies sans fin nécessite plus de temps et de travail que celui des courroies à raccords.

Contrairement aux courroies sans fin, les courroies à raccords sont plus fragiles, mais peuvent être remplacées ou réparées plus rapidement.

Il existe différents raccordements de courroie selon vos besoins :

  • Raccords vissés (permettant une réparation rapide sur le terrain)
  • Collage de courroies
  • Raccords à riveter

 

Raccords à visser

Les raccords à visser conviennent parfaitement pour des réparations rapides sur le terrain et peuvent être posés directement sur place. Il n’est pas nécessaire de retirer la courroie de la machine.

Processus de montage

1

Coupez tout d’abord la courroie à la bonne longueur à l’aide d’une équerre de butée en respectant les instructions du fabricant. N’oubliez pas que la longueur varie en fonction du raccord et que cette coupe doit être parfaitement perpendiculaire. La zone de raccordement doit être poncée ou rabotée pour obtenir une surface lisse, surtout pour les courroies profilées.
2 Dans un deuxième temps, chaque moitié du raccord est reliée à la tige d’assemblage. En raison du positionnement, le montage ne peut être effectué qu’avec les moitiés reliées du raccord.
3 Le raccord est inséré sur la courroie jusqu’à la butée. Le côté portant l’inscription « MLT » doit être orienté vers le haut. Après avoir aligné les deux extrémités de la courroie, taper sur le raccord à l’aide d’un marteau jusqu’à ce qu’il repose à fleur.
4

En vissant, les deux éléments les plus extérieurs du raccord doivent être reliés. Pour cela, la première vis doit être serrée légèrement et la deuxième fortement. Puis, la première vis est resserrée. Maintenant, tous les autres éléments sont vissés.

Les filetages des raccords sont fragiles. Les vis doivent être vissées bien droites sans être trop serrées !
5 À l’aide d’un couteau universel, les coins de la courroie qui dépassent sont coupés dans le sens de la marche.
6 La tige d’assemblage est retirée pour séparer les raccords. Les courroies sont retournées de manière à ce que la face inférieure soit orientée avec les pointes des vis vers le haut.
7 Les pointes de vis qui dépassent doivent être rectifiées.
8 Assembler la courroie dans la presse et bloquer la tige d’assemblage en conséquence.

 

Raccords à visser

Raccords à visser
Afficher
Outillage de montage

Outillage de montage
Afficher
Appareils de rectification, de rabotage et de coupe
Appareils de rectification, de rabotage et de coupe
Afficher

Collage de courroies

Pour procéder à un collage de courroies (dit également vulcanisation chimique), des colles spéciales à base de deux composants sont utilisées. La résistance et la qualité du collage ressemblent au mieux à celles d’une courroie vulcanisée. Le collage des courroies est une possibilité très rapide pour réparer les courroies, car il n’est pas nécessaire de démonter les courroies. Toutefois, elles doivent être préparées et nettoyées au préalable avec des produits adaptés. Outre les 4 heures de séchage de la colle, il faut néanmoins prévoir un délai de 24 heures avant une réutilisation complète.

Processus de montage :

1

Préparation des courroies en préparant les structures à niveaux selon le type de courroie.
2 Pour coller la courroie avec succès, la surface doit être rendue rugueuse avant d’être collée.
3 La colle est ensuite répartie avec une spatule et incorporée dans la surface rugueuse avec un pinceau.
4 Ensuite, le raccord peut être fermé et pressé.

 

Réparation de fissures et de trous

Les fissures et les trous sont les causes les plus fréquentes d’une déchirure des courroies des presses à balles rondes. Pour augmenter la durée de vie des courroies, il suffit souvent de procéder à de simples réparations avec une colle spéciale à base de deux composants.

Processus de réparation :

1 Le trou est découpé et préparé de manière à pouvoir être rempli sur toute sa surface.
2 Le trou est nettoyé avec un pinceau et la courroie est collée sur sa face arrière de manière à ce que la colle ne puisse pas couler.
3 Le trou est maintenant rempli à l’aide de la colle à deux composants.
4 Pour terminer la réparation, il faut maintenant poncer l’excédent de colle.

Ce procédé ne nécessite pas de prétraitement avec des solvants ou des agents adhésifs et peut avoir lieu même à des températures négatives, dans des conditions d’humidité extrême ou en présence de poussière. Selon la température ambiante, le temps de durcissement varie entre 30 et 60 minutes.

Collage de courroies

Collage de courroies
Afficher
Réparation de fissures et de trous

Réparation de fissures et de trous
Afficher

Monter les raccords à riveter avec un appareil à étau

Le type de réalisation des raccords à riveter est généralement divisé en deux catégories : professionnel et semi-professionnel.

Les ateliers professionnels utilisent souvent des appareils à étaux pour presser et ainsi riveter les raccords sur les courroies. Sur le terrain, les assemblages peuvent être réalisés sur le timon de la machine ou sur la barre d'attelage.

Processus de montage

1 La courroie est coupée à angle droit à l’aide d’un couteau universel ou d’un outil de découpe de courroie.
2 Ensuite, le profil de la courroie est pelé à l’aide d’un rabot à courroie.
3 L’outil de montage doit être placé de manière à ne pas glisser, soit en le serrant dans l’étau, soit, dans le cas du Balertool, à l’aide d’un aimant.
4 Le raccord est posé dans l’outil de montage. Dans le cas du Balertool, le raccord doit également être fixé au moyen d’une tige d’assemblage.
5 Maintenant, la courroie est positionnée au centre du raccord et l’étau est serré. En utilisant un Balertool, un étau n’est pas requis.
6 Maintenant, les rivets sont enfoncés jusqu’à la butée à l’aide du mandrin ou de l’outil pneumatique. Commencer toujours par les deux rivets extérieurs. En utilisant un Balertool, il faut déplacer l’outil jusqu’à ce que tous les rivets soient rivetés.

 

 

7

Ensuite, la courroie est tournée de 180°. L’arrière des raccords est martelé avec un marteau de mécanicien jusqu’à ce que les extrémités de la courroie soient bien serrées.

Martelez uniquement les extrémités des raccords, jamais les boucles !
8 À l’aide d’un couteau universel, les coins de la courroie qui dépassent sont coupés dans le sens de la marche.
9 Les extrémités des courroies sont assemblées par les raccords et reliées par la tige d’assemblage. Il n’est pas utile de bloquer la tige d’assemblage dans le cas des raccords Mato en raison de leur forme.
Raccords à riveter
Raccords à riveter
Afficher